Navigation – Plan du site

15 | 2012
Ernst Cassirer

Ernst Cassirer
Ernst Cassirer
Sous la direction de Carole Maigné et Enno Rudolph
Couverture RGI 15/2012
Informations sur cette image
17 x 24 cm ; 184 p.
ISBN 978-2-271-07346-4

Il est indéniable que Cassirer fut un grand historien de la philosophie, un historien parmi les philosophes, comme un philosophe parmi les historiens. En revanche, une question reste ouverte : sa monumentale reconstruction de l’histoire de l’esprit à la manière d’une morphologie de la culture est-elle plutôt une variante kantienne du type de philosophie de l’histoire qui connut, après son heure de gloire hégélienne, un brusque effondrement, consécutif au succès de l’historicisme ? Ou faut-il considérer Cassirer comme un tenant « avant la lettre » de l’histoire-problème, débarrassé de l’historicisme ? L’originalité de notre démarche réside dans le choix d’un regard à la fois interne et externe aux études cassirériennes, puisque ce volume regroupe des spécialistes reconnus de Cassirer, ainsi que des lecteurs qui l’abordent à partir d’autres horizons. La connaissance fine de certaines périodes ou de certains auteurs de l’histoire de la philosophie qu’a analysé Cassirer avec brio permet d’évaluer la pertinence de la construction du discours historique qu’il propose, sans succomber à l’admiration devant son impressionnante érudition et son extraordinaire capacité de synthèse. C’est ainsi probablement que peut se renouveler avec fécondité l’analyse du concept d’histoire au sein de sa philosophie des formes symboliques, une des plus marquantes du XXe siècle.