Navigation – Plan du site

L’éthique non écrite de Cassirer

Dominic Kaegi
Traduction de Carole Maigné
p. 129-137

Résumés

L’essai ici présenté s’intéresse au statut de l’éthique dans la philosophie des formes symboliques de Cassirer. Le fait que Cassirer n’ait pas écrit une éthique originale s’explique par la conviction que l’éthique de Kant était par elle-même suffisante. Fort de cette thèse, le texte discute des problèmes systématiques qui résultent du recours à Kant chez Cassirer, et avant tout la question de la relation entre raison pure et compréhension symbolique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2015.

Aperçu du texte

« Professor Cassirer has not so far outlined a positive theory of morals. »
Baumgardt, « Cassirer and the Chaos in Modern Ethics »
« [Ihr Aufsatz] hat mich besonders erfreut, weil ich aus ihm ersehen habe wie nahe wir uns in unseren ethischen Grundanschauungen stehen.
 »
Cassirer an Baumgardt, 15. März 1944

Quand on sait ce que l’on cherche, on le trouve plus facilement : c’est un bon précepte qui vaut aussi des objets abstraits. Il concerne d’autant plus notre point de départ : que cherchons-nous quant à l’éthique de Cassirer ? Absolument pas l’éthique de Cassirer. Il est bien connu que Cassirer n’a pas écrit de « Theory of morals », du moins aucune d’un poids monographique. Des chapitres de Liberté et Forme et du livre sur Kant, la section sur « la philosophie morale » de l’étude sur Hägerström, les « conclusions finales éthiques » de l’annexe de Déterminisme et Indéterminisme, - rien de plus ne s’offre à nous, exceptées de brèves remarques qui complètent l’inventaire, mais sans ajout ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Dominic Kaegi, « L’éthique non écrite de Cassirer », Revue germanique internationale [En ligne], 15 | 2012, mis en ligne le 06 juin 2015, consulté le 22 novembre 2014. URL : http://rgi.revues.org/1312

Haut de page

Auteur

Dominic Kaegi

Kulturwissenschaftliches Institut (KWI), Université de LuzernCarole Maigné

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page