Navigation – Plan du site

Symbolisme et phénomènes de base (Basisphänomene)

John Krois
p. 161-174

Résumés

Le texte de Michael Krois (qu’il n’a pu finir de rédiger et dont le résumé est ici établi par les éditeurs de ce numéro) est consacré essentiellement aux « phénomènes de bases » dans leur articulation avec une notion cruciale chez Cassirer, celle de « prégnance symbolique ». Il s’agit de montrer l’originalité du symbolisme de Cassirer, qui s’enracine dans le geste, dans le corps, dans un dynamisme pré-lingistique, avant toute tentative pour formuler un sens conscient de lui-même. Il ne s’agit pas là d’une brusque mutation du philosophe, mais d’un enjeu tant épistémologique qu’éthique et anthropologique qui découle du projet même de la philosophie des formes symboliques et du contexte politique auquel fut confronté Cassirer dans les années d’exil. La théorie des phénomènes de base engage toutefois une redéfinition du kantisme de Cassirer profondément influencé par le concept de morphologie goethéen.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2015.

Aperçu du texte

L’opus magnum d’Ernst Cassirer, la Philosophie des formes symboliques, a habituellement été considéré comme un prolongement de la philosophie kantienne, selon de nouvelles modalités. La théorie du symbolisme prenait la place d’une enquête transcendantale des formes de l’esthétique et de l’expérience conceptuelle. Le symbolisme dans la philosophie de Cassirer recouvre tout autant le champ d’une signification pré-culturelle que celui des systèmes de signes conventionnel. Pour désigner cette conception générale du symbolisme, Cassirer forge le terme de « prégnance symbolique », qu’il décrivait comme « la façon dont un vécu de perception, en tant que vécu sensible, renferme en même temps un certain « sens » non intuitif qu’il amène à une représentation immédiate et concrète » ; « symbolische Prägnanz, in der ein Wahrnehmungserlebnis, als ‘sinnliches’ Erlebnis, zugleich einen bestimmten unanschaulichen ‘Sinn’ in sich faßt und ihn zur unmittelbaren konkreten Darstellung bringt » (PsF 3, 2...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

John Krois, « Symbolisme et phénomènes de base (Basisphänomene) », Revue germanique internationale [En ligne], 15 | 2012, mis en ligne le 06 juin 2015, consulté le 30 juillet 2014. URL : http://rgi.revues.org/1317

Haut de page

Auteur

John Krois

Senior-Professor für Philosophie an der Humboldt Universität zu Berlin, Leiter der Cassirer Forschungsstelle

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page