Navigation – Plan du site

Cartographies mobiles de la recherche littéraire

La poétique du mouvement dans les études sur les transferts entre aires culturelles
Ottmar Ette
p. 41-55

Résumés

En partant de l’essai Le dérèglement du monde (2009) de l’écrivain franco-libanais Amin Maalouf et en s’appuyant sur des exemples tirés de la littérature (E.S. Özdamar, C. Wajsbrot, et B. Cendrars), cette contribution esquisse les perspectives d’une littérature et d’études littéraires « transaréales ». On y trouve d’une part une réflexion sur la valeur anthropologique de la littérature comme savoir sur la vie et comme « laboratoire du plurilogique » ; et d’autre part des propositions conceptuelles concernant les études littéraires et culturelles, au centre desquelles on découvre une conception dynamique de l’espace et des concepts comme ceux de mouvement, de mobilité et de transfrontaliérité. Parallèlement, l’auteur effectue des différenciations à plusieurs niveaux entre les perspectives multi-culturelles, inter-culturelles et trans-culturelles pour parvenir à saisir les modèles de mouvement culturels spécifiques développés avec une particulière intensité dans les sociétés postmodernes.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2017.

Plan

Dans un monde à la dérive
Savoir et/du mouvement
Le niveau disciplinaire
Le niveau culturel
Le niveau linguistique
Le niveau des médias
Le niveau temporel
Le niveau spatial
Le niveau vectoriel
Translocal-transrégional-transnational-transcontinental-transaréal

Aperçu du texte

Dans un monde à la dérive

Dans une analyse d’un monde sorti de ses gonds, parue au printemps 2009, le romancier et essayiste Amin Maalouf, né à Beyrouth et vivant entre Paris et l’Île d’Yeu a implacablement montré sous le titre Le dérèglement du monde tous les dangers qui au début du xxie siècle ont conduit l’humanité au bord du gouffre. Dès les premières lignes l’incipit de cet essai ambitieux révèle les dimensions de la réflexion de Maalouf :

Nous sommes entrés dans le nouveau siècle sans boussole.
Dès les tout premiers mois, des événements inquiétants se produisent, qui donnent à penser que le monde connaît un dérèglement majeur, et dans plusieurs domaines à la fois – dérèglement intellectuel, dérèglement financier, dérèglement climatique, dérèglement géopolitique, dérèglement éthique.

Celui qui après cette entrée en matière attendrait une perspective très pessimiste sur la planète et une société mondiale qui – suivant la métaphore de la phrase initiale – se trouveraient irrémédiable...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ottmar Ette, « Cartographies mobiles de la recherche littéraire », Revue germanique internationale [En ligne], 19 | 2014, mis en ligne le 22 mai 2017, consulté le 25 avril 2017. URL : http://rgi.revues.org/1464

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page