Navigation – Plan du site

L’Interculturalité – une notion périmée ?

Fritz Peter Kirsch
p. 57-64

Résumés

Cette contribution discute les significations et les usages du terme d’interculturalité dans les études littéraires de la « Romanistique » en tenant compte de la valorisation d’une conception transculturaliste proposée par le philosophe Wolfgang Welsch et présentée parfois avec des nuances polémiques. Il semble raisonnable, toutefois, de plaider en faveur d’une combinaison des deux approches théoriques et méthodologiques dans les recherches consacrées aux littératures de la Romania qu’on envisage à la fois par rapport à leur autonomie portant l’empreinte de l’histoire et leur enchevêtrement favorisé par les progrès de la mondialisation. L’esquisse d’une analyse de deux écrivains dont les œuvres se situent dans le même contexte algérien, Albert Camus et Mohammed Dib, illustre la nécessité d’une coopération des deux approches qui, au lieu de s’opposer l’une à l’autre, sont appelées à se compléter.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2017.

Aperçu du texte

Un premier inconvénient du terme d’interculturalité tient sans doute à sa richesse sémantique. Lorsqu’il est question de multi – ou de trans –, lorsqu’on parle de l’acculturation ou de la déculturation, il est plus facile de faire le tour des significations et de préciser de quoi il s’agit. L’interculturel, quant à lui, souffre d’une inflation véritable de significations et d’emplois. C’est la notion interdisciplinaire par excellence. Elle surgit, par exemple, dans le cadre de la sociologie, de la psychologie, de l’anthropologie, de la pédagogie, des sciences politiques, voire même de la philosophie et de la théologie. Dans chaque domaine, l’interculturel se présente sous un jour différent. À première vue, il est tentant de constater, tout simplement et avec Wikipédia, que l’interculturalité, « c’est la rencontre de deux ou de plusieurs cultures, plus ou moins violente, plus ou moins intense ». Mais une telle définition pose problème en renvoyant à la question cruciale entre toutes,...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Fritz Peter Kirsch, « L’Interculturalité – une notion périmée ? », Revue germanique internationale [En ligne], 19 | 2014, mis en ligne le 22 mai 2017, consulté le 24 avril 2017. URL : http://rgi.revues.org/1466

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page