Navigation – Plan du site

20 | 2014
Géographies entre France et Allemagne

Acteurs, notions et pratiques (fin XIXe - milieu XXe siècle)
Sous la direction de Ségolène Débarre
Géographies entre France et Allemagne
Informations sur cette image
ISBN 978-2-271-08210-7

Les entraves posées aux circulations des chercheurs dans les contextes de guerre et les rivalités ouvertes en périodes de paix pourraient laisser supposer une moindre circulation internationale des idées entre les géographies universitaires françaises et allemandes de la fin du XIXe siècle au milieu du XXe siècle. Pourtant, la « référence allemande » dans le champ scientifique français en général et dans le champ de la géographie en particulier n’en est pas moins forte à partir de la fin de la guerre de 1870 – au contraire.

Partant de ce constat, ce numéro thématique de la Revue germanique internationale vise à interroger le rôle et les formes prises par les circulations scientifiques transnationales dans la production géographique. Les textes réunis dans ce numéro n’ont pas pour prétention d’englober la totalité de la recherche internationale, ni de dresser un panorama exhaustif des études relatives à l’histoire des géographies françaises et allemandes. Ils mettent en revanche l’accent sur la diversité des mécanismes et des opérations sociales impliqués par les circulations de textes, de notions et de pratiques ainsi que sur l’ambivalence des relations intellectuelles entretenues entre géographes des deux pays à cette époque.

Notes de la rédaction

Avertissement
Les contributions regroupées ici sont issues d’une série de rencontres entre historien-ne-s de la géographie (équipe « Épistémologie et histoire de la géographie » de l’UMR Géographie-cités –Paris ; équipe « Theorie, methodik und Geschichte der Geographie » de l’Institut für Länderkunde –Leipzig) organisées par Gaëlle Hallair entre 2008 et 2010 à Paris, Leipzig et Berlin. Ces rencontres ont reçu le soutien du Ministère des Affaires étrangères (Programme Procope « Géographie allemande, géographie française : histoire croisée (fin XIXe-XXes.) » et de l’Université franco-allemande (UFA/DFG).