Navigation – Plan du site

Franz Boas, le Musée d’Histoire Naturelle de New York et la galerie de Dresde

Isabelle Kalinowski
p. 113-132

Résumés

L’anthropologue d’origine allemande Franz Boas (1858‑1942) joua un rôle déterminant dans le développement des collections d’ethnologie du Musée d’Histoire Naturelle de New York, où il fut engagé comme assistant de 1896 à 1905. Il enrichit notamment le musée de plusieurs milliers d’objets de la côte nord-ouest après l’expédition Jesup dans le Pacifique Nord (1897‑1902). L’approche muséologique développée par Boas à New York était fortement marquée par son séjour antérieur au Musée d’Ethnologie de Berlin, où il avait catalogué la collection Jacobsen d’objets de la côte nord-ouest. Les standards muséographiques germaniques demeuraient pour lui la norme, en particulier le primat accordé aux fonctions de recherche sur l’offre de vulgarisation, mais aussi un mode d’exposition « sanctuarisé » et esthétisant, propice à la « concentration », dont le modèle restait pour lui la galerie de Dresde. La démission de Boas du Musée de New York, en 1905, procéda cependant peut-être moins chez lui d’un désaveu des fonctions de vulgarisation de musée que d’une réserve de fond sur un biais fondamental introduit par le musée en soi : la survalorisation des témoignages de culture matérielle par rapport aux composantes de culture immatérielle (objets de langage, musiques, mythes…).

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2018.

Plan

Muséologie
Musée et logique scientifique d’accumulation
Sociologie d’un départ
L’ethnographie entre musée d’histoire naturelle et musée d’art
Culture matérielle, culture immatérielle et surroundings

Aperçu du texte

Fig. 1 : Mâts totémiques dans un village haida, Queen Charlotte Island,
photographie tirée de Franz Boas, « The Jesup North Pacific Expedition »,The American Museum Journal, vol. III, 5 octobre 1905.

Fig. 1 : Mâts totémiques dans un village haida, Queen Charlotte Island,photographie tirée de Franz Boas, « The Jesup North Pacific Expedition »,The American Museum Journal, vol. III, 5 octobre 1905.

Muséologie

Sous la direction de Morris K. Jesup, qui en était le directeur depuis 1881, le Musée d’Histoire Naturelle de New York (American Museum of Natural History) fut considérablement agrandi entre 1889 et 1901 ; plusieurs ailes nouvelles furent ajoutées aux bâtiments existants. L’anthropologue d’origine allemande Franz Boas (1858‑1942), engagé comme assistant au musée de 1896 à 1905, joua un rôle déterminant dans le développement des collections d’ethnologie, dont les plus fameuses demeurent celles qui rassemblent des objets issus de la « côte nord-ouest » du continent américain. D’une ampleur sans précédent, l’expédition Jesup dans le Pacifique nord (1897‑1902), dont la direction fut de facto assurée par Boas, à la tête d’une équipe internationale et plu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Isabelle Kalinowski, « Franz Boas, le Musée d’Histoire Naturelle de New York et la galerie de Dresde », Revue germanique internationale [En ligne], 21 | 2015, mis en ligne le 29 mai 2018, consulté le 28 mai 2017. URL : http://rgi.revues.org/1522

Haut de page

Auteur

Isabelle Kalinowski

Directrice de recherches, UMR Pays germaniques-Transferts culturels, CNRS-ENS, Paris

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page