Navigation – Plan du site

Dialectique et structure : Hegel avec Lacan

Yves-Jean Harder
p. 11-24

Résumés

L’objet de l’article est d’étudier les rapports entre la philosophie (hégélienne) et la psychanalyse (lacanienne) à travers les deux notions liées de dialectique et de structure. La dialectique est dans la Phénoménologie de l’Esprit le mouvement par lequel la conscience se défait de ses propres positions et de ses valeurs, pour découvrir la structure déjà agissante de l’absolu qui la constitue. Or c’est également par une série de renversements dialectiques que, selon Lacan, s’opère le processus de la cure psychanalytique : le moi quitte ses investissements imaginaires pour s’ouvrir à l’inconscient défini comme « discours de l’Autre ». Les deux procès, phénoménologique et psychanalytique, convergent dans une même nécessité qui pousse le sujet à sortir de soi et à faire l’expérience décisive de l’aliénation dans la structure. Mais la philosophie, parce qu’elle croit retrouver l’unité d’un sujet au terme de l’aliénation dialectique, en reste à une interprétation imaginaire de la structure ; tandis que le symbolique auquel a affaire la psychanalyse introduit une division du sujet d’avec lui-même.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2019.

Aperçu du texte

Si la philosophie du passé était, pour Hegel, en qui ce passé recevait son statut d’éternité, le présent de la pensée, a fortiori la philosophie de Hegel lui-même ne peut, si l’on est hégélien, être lue que dans son actualité rendue empiriquement vivante dans la pensée entière – volonté et sentiment compris – du sujet qui se l’approprie. Sans doute la méthode de l’histoire consiste-t-elle toujours d’abord dans la restitution du fait, donc, en histoire de la philosophie, de la lettre, mais cette méthode n’a de justification philosophique que parce que le fait se confond avec la vérité, la lettre avec le sens, le réel avec le rationnel. L’histoire en général se rapporte au passé comme fait révolu et mort, mais la philosophie qui comprend cette histoire ressaisit le passé dans le présent éternel de l’Idée. « Ce que l’Esprit est maintenant, il l’était depuis toujours ». Il l’est donc aussi pour toujours. La Phénoménologie de l’Esprit, en son chapitre conclusif, consacre cette éternité d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yves-Jean Harder, « Dialectique et structure : Hegel avec Lacan », Revue germanique internationale, 24 | 2016, 11-24.

Référence électronique

Yves-Jean Harder, « Dialectique et structure : Hegel avec Lacan », Revue germanique internationale [En ligne], 24 | 2016, mis en ligne le 07 novembre 2019, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://rgi.revues.org/1602 ; DOI : 10.4000/rgi.1602

Haut de page

Auteur

Yves-Jean Harder

Yves-Jean Harder est maître de conférences à l’Université de Strasbourg.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS éditions
  • Logo École Normale Supérieure -(ENS)
  • Revues.org