Navigation – Plan du site

10 | 1998
Histoire culturelle

Kulturgeschichte
Cultural History

Très répandu depuis quelques années, le terme d’histoire culturelle désigne en France, de façon un peu vague, une approche des formes de la vie intellectuelle, ou fait au mieux référence à l’exploration des mentalités. L’histoire culturelle a pourtant une genèse bien plus longue et scientifiquement cohérente qui en Allemagne plonge ses racines dans l’hégélianisme, la psychologie, la linguistique, l’histoire de l’art, et elle s’était même constituée au tournant du siècle en discipline autonome. C’est cette filiation qu’il convient désormais d’explorer en rappelant l’œuvre de Heymann Steinthal, Wilhelm Wundt, Karl Lamprecht, et en en suivant les traces chez des auteurs aussi différents par ailleurs que Norbert Elias ou Hans Blumenberg. Reconstituer cette tradition occultée donne les moyens d’aborder de nouveaux objets comme l’histoire croisée des théories de l’art, voire la question des frontières en philosophie. On ne peut manquer d’observer alors la polysémie du terme de culture et les rencontres provoquées par cette polysémie, par exemple dans l’espace germano-russe. Longtemps dissimulée au public français par une référence trop exclusive aux Annales, l’histoire culturelle est un pan de la tradition intellectuelle allemande qu’il convient de redécouvrir prioritairement dans toute sa complexité.